Perdre du temps sur les moments inutiles

Une coproduction Les Ballets de Monte-Carlo et Le Logoscope, 2010.

  • Mise en scène : Peggy Semeria et Angélique Charmey ; 
  • Assistante : Leslie Bourgeois
  • Scénographie et vidéo : Agnès Roux ; 
  • Costumes : Leslie Bourgeois ;
  • Jeu : Laure Saupique, Peggy Semeria, Pier Lamandé, Sébastien Siroux, Magalie Dieux, Olivier Lécot, Nedjma Benchaïd, François Berdeaux.

A l’occasion du Monaco Dance Forum 2010 célébrant le centenaire des Ballets Russes, le Logoscope réunit ses trois plateformes (arts plastiques- arts de la scène- création sonore) pour créer le spectacle Perdre du temps sur les moments inutiles dont la première fut donnée en avril 2010 au Studio des Ballets de Monte-Carlo.

Cette création théâtrale traitait de la question du rapport amoureux.  Se mélaient des scènes de La Mouette d’Anton Tchekov, de la parole écrite et des textes d’auteurs différents, dans une atmosphère proche des spectacles de Pina Bausch.

J’ai sélectionné des tenues différentes pour chaque acteur dans des registres allant de la tenue de soirée à l’assortiment de fripes. Ces vêtements furent utilisés durant les répétitions de manière à ce que les acteurs expérimentent différents personnages. Ainsi la création du spectacle fut accompagnée d’un dialogue avec les acteurs qui sélectionnaient leurs costumes durant leurs moments de recherche. Les costumes qui n’étaient pas portés devenaient éléments scéniques, accrochés sur les portants et sur l’échelle au plateau.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :